Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD)

Le mercredi 13 juin 2018, trois élèves du lycée Jean-Monnet – Mélanie Loiseau, Anaïs Connan et Ninon Heudiard – ont été conviées à la cérémonie de remise des prix départementaux du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) à Alençon à la Halle aux Toiles.

Institué en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations d’anciens résistants et déportés, le CNRD est le concours le plus populaire de l’Education nationale avec 45 000 collégiens et lycéens qui ont participé l’an dernier dans toute la France. C’est également un concours qui mobilise de nombreuses institutions : ministères de la Justice, de la Défense, fondations mémorielles (Fondation de la Résistance, Fondation de la France Libre, Fondation de la Shoah, etc.) et associations (dont l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre – ONACVG).
Dans l’Orne, cette année ce sont 246 élèves qui ont présenté l’épreuve écrite des devoirs individuels et 216 qui ont présenté un travail collectif, représentant 10 collèges et quatre lycées.
Les élèves de la 1ES-L de Jean-Monnet ont concouru cette année dans la catégorie devoir individuel lycée. Ils ont répondu soit à un sujet de composition soit à une étude de documents sur le sujet national « S’engager pour libérer la France », ce qui leur a permis de réfléchir aux motivations, aux formes mais aussi aux risques que l’engagement dans la Résistance impliquait, s’étant préparés sur ce thème en cours d’histoire et d’Education morale et civique avec M. Ferradou.
Les trois lauréates Mélanie Loiseau, Anaïs Connan et Ninon Heudiard ont été récompensées pour la qualité de leur copie, remportant ainsi les trois premières places de leur catégorie. La cérémonie était solennelle (ponctuée une minute de silence à la mémoire des résistants disparus cette année et par le Chant des Partisans, le Chant du Marais et la Marseillaise), en présence des personnalités représentant l’Etat, l’Inspection académique ainsi que les associations notamment le Souvenir français, l’Association départementale des Combattants volontaires de la Résistance et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.
Mélanie Loiseau a été distinguée par le Premier prix académique spécial de l’Assemblée nationale, qui lui a été remis par Mme Vanessa Bournel, conseillère départementale, attachée parlementaire et représentant M. le député Joaquim Pueyo (qui s’était excusé, étant retenu à l’Assemblée).
Anaïs Connan a reçu le Premier prix départemental du Souvenir français décerné par le jury départemental.
Ninon Heudiard a reçu le Deuxième prix départemental de la Fondation de la Résistance et Mémoire et Espoirs de la Résistance.

Toutes les trois peuvent être chaleureusement félicitées ainsi que tous les élèves de 1ES-L qui ont préparé ce concours avec beaucoup d’intérêt et ont réalisé des devoirs de qualité. Ils font honneur au lycée et à l’histoire de la Résistance.
A présent, la copie de Mélanie Loiseau, ayant reçu le premier prix académique, est sélectionnée avec deux autres des départements de la Manche et du Calvados pour représenter l’académie de Caen à l’échelon national. Résultats prévus à l’automne prochain…

image
image
Posté le 18 juin 2018 public|spip|ecrire:par Catherine DEPOILLY